Les acariens sont partout

Description générale

Les acariens sont microscopiques, invisibles à l’œil nu, ils mesurent quelques dizaines de micromètres. Il en existe environ 50,000 espèces différentes. Nous traitons dans ce blogue du tétranyque du trèfle et de la tique du chien.

Les plus répandues dans la poussière de notre quotidien sont le dermatophagoides pteronissimus ( DPTER) et le dermatophagoides farine (DF) sont quasi absents en montagne au-dessus de 1800 mètres.

Leur corps est compact et possède quatre paires de pattes munies de poils et de griffes. Ils sont dotés à l’avant du corps d’une paire de chélicères (appendice buccal). Son espérance de vie est courte, entre deux et trois mois.

La particularité des acariens est en premier lieu leur micro-taille au point qu’un gramme de poussière puisse contenir de 2000 à 10 000 acariens.

Sur le plan morphologique, on remarque que l’adulte possède quatre paires de pattes alors que la larve n’en possède que trois !

acariens

Reproduction et prolifération

L’œuf, larve, nymphe, enfin l’adulte, les acariens passent comme les insectes par ces quatre stades pour parvenir à la maturité sexuelle et se reproduire à leur tour. Ce qu’ils font très rapidement puisqu’ils pondent 20 à 60 œufs à chaque « portée ».

Le nombre d’œufs peut être plus élevé dans des conditions idéales, (hygrométrie comprise entre 65 et 80 % et une température supérieure à 20 degrés).

Milieu de vie et évolution des acariens

acarien au microscopeLes acariens vivent principalement dans les maisons. On en trouve dans la poussière, la literie, la moquette, les vêtements, les peluches des enfants… Ils y trouvent leur nourriture débris de peau, de cheveux et d’ongles qu’on appelle des squames que nous rejetons pendant le sommeil.

  • 0,25 gramme de squame peut nourrir plusieurs millions d’acariens pendant trois mois.

Un matelas peut contenir deux millions d’acariens mais leur présence ne signifie pas forcément que l’habitation est mal entretenue.

Nuisances pour l’homme

On trouve donc des millions d’acariens dans nos maisons et habitations. La plupart des gens ne ressentent aucune gène en cela, en revanche d’autres personnes déclenchent des allergies qui se manifestent sous forme de rhinites ou d’asthme.

  •  Une personne allergique aux acariens sera éventuellement capable de développer des réactions allergiques en mangeant des crevettes ou des escargots ou en étant en contact avec des blattes.
  • Les réactions peuvent parfois être très violentes et récurrentes.
  • Les allergies peuvent être dues à l’acarien lui-même mais aussi à leurs déjections qui sont très volatiles.

 

Le cycle infernal de l’allergie

cycle de l allergie

Se protéger des allergies

Entomologistes et non médecins, nous ne traiterons pas le thème de la protection contre les allergies. D’excellent articles existent pour cela, par exemple celui-ci ou encore ce document qui parle de l’asthme due aux acariens.

L’hygiène et le passage régulier de l’aspirateur (avec filtre HPA) font partie des moyens pour  lutter contre la prolifération de ces micro –bestioles.

 

 

 

 

MENU