Coquerelles

La coquerelle au Québec est un insecte qui colporte une réputation de saleté. Elles s’installent dans nos maisons parce qu’elles y ont chaud et qu’elles y mangent à leurs faim. Voulez-vous vous en débarrasser?

La coquerelle du Québec

« Coquerelle » est un terme spécifiquement québécois pour désigner la blatte; on l’appelle aussi le cafard ou le cancrelat. Il existe 4000 espèces de blattes au monde dont 70 au Canada; seize d’entre elles sont les coquerelles du Québec. Selon les espèces elles pondent des œufs ou les incubes dans leur abdomen. Une larve deviendra adulte entre deux mois et deux ans! Ces larves naissent identiques aux adultes mais sans les ailes qui n’arriveront qu’à la métamorphose. La femelle peut pondre trois à quatre fois dans l’année.

Pourquoi y a-t-il des coquerelles chez nous?

Cet insecte vit normalement dans les bois, sous les pierres, se cache sous les feuilles. Les espèces « domestiques » dont les plus courantes, les blattes germaniques, américaines, orientales et de Pennsylvanie sont plus urbaines et trouvent chaleur, humidité et nourriture dans les lieux où nous vivons, travaillons ou entreposons au quotidien.

Certaine espèces plus exotiques sont arrivée au Québec dans les valises de vacanciers de retour  d’Asie, d’Afrique ou d’Europe… Au milieu des vêtements et des cadeaux. Parfois ce sont les fruits achetés au coin de la rue qui contiennent des larves…

Des cafards dans la maison

Contrairement à l’opinion populaire, la présence des cafards n’est pas synonyme de  saleté.  En revanche, un intérieur mal entretenu peut favoriser la multiplication des blattes. Leur présence dans une maison est en tous cas très désagréable et peu enviable.

Elles fuient la lumière et sortent plus volontiers la nuit.

Une activité continue de coquerelles le jour est signe que la colonie implantée est très peuplée.

Pourquoi se débarrasser des cafards?

La principale préoccupation est sans aucun doute la salubrité.

Elles laissent une mauvaise odeur et contaminent les aliments avec leurs sécrétions et leurs excréments. Outre la nourriture, elles peuvent endommager les livres et le papier, causant d’importants dégâts dans les bibliothèques.

Comment établir un contrôle sur ces blattes?

Il faut contrôler son habitat et sa prolifération en lui limitant l’accès à la nourriture. Fermez hermétiquement les poubelles, balayez régulièrement et ne laissez pas de vaisselle trainer longtemps. En identifiant leur circuit de circulation, vous serez à même de piéger un certain nombre d’individus. Posez des grillages aux conduits, évents qui établissent des communications avec l’extérieur.

 Lire aussi

Technicien Abat

Disponible pour vous aider 7 jours sur 7!

Le problème persiste? Appelez notre numéro d’urgence 1-877-303-9991 ou le numéro local qui figure sur le côté

 

MENU